Notre propos

Issues du champ de la didactique clinique, nous avons travaillé dans le cadre de nos thèses à étudier les liens possibles et efficients entre certains concepts de la clinique psychanalytique et les sciences de l’éducation. Notre objet de recherche porte sur l’enseignement-apprentissage sous l’angle du sujet singulier.
Notre démarche observe des contextes variés : les institutions scolaires (maternelle, primaire, collège, lycée…), la scolarisation des migrants, la formation des enseignants-formateurs … Et nous réfléchissons à la place qui est donnée aux sujets, ainsi qu’au pouvoir qui leur est conféré.
Toutefois notre travail croise d’autres horizons de réflexion : la sociologie clinique, la philosophie, la théorie Queer… Chacun nous aide à réinterroger notre préoccupation centrale : le savoir et le pouvoir du sujet singulier.
Plus largement nous interrogeons les épistémologies à l’œuvre qu’elles soient actives dans les espaces d’enseignement-apprentissage ou dans les espaces d’observation scientifique. Nous souhaitons rendre compte de l’état de nos recherches sur le couple savoir/pouvoir : quels liens les unissent, et cela au regard de la diversité des sujets toujours singuliers?

Coming from didactic clinic, our thesis work focus on relations between psychoanalytic concepts and educational sciences. Our research is focused on teaching-learning from the perspective of the singular subject.
various contexts are observed: educational institutions (nursery, primary, college, high schools …), migrants schoolarisation, teachers’s training … And we think about the place given to subjects and the power conferred on them.
However our work crosses other references : clinical sociology, philosophy, Queer theory … Each one helps us to re-examine our central concern: the knowledge and the power of the singular subject.
More broadly, we question epistemologies at work, whether they are active in teaching-learning spaces or in scientific observation spaces. We wish to report our research work in progress about the knowledge / power couple: what links unite them, and this with regard to the diversity of subjects that are always unique?