Que dit la presse web des jeunes non accompagnés ? Patricia Mothes, 29 septembre 2022

Cette question, qui fait l’objet d’un chapitre à paraitre, renvoie aux mécanismes de construction de la représentation sociale. Au départ de notre réflexion, une interrogation directement issue de notre expérience de terrain : qu’est-ce qui motive des bénévoles à s’engager spécifiquement auprès des MNA ? Nous avons supposé qu’une grande partie de leurs informations provenait du Web et sommes ainsi parties en recherche au gré des choix du navigateur sollicité à répondre aux mots-clés « MNA » et « mineurs isolés ». En résultats, près de 290 articles web publiés entre 2019 et 2020, dont nous avons analysé en détail le titre et l’illustration de haut de page. Ce qui ressort nous renseigne à la fois sur le discours porté sur ces jeunes, mais aussi sur les modes de construction de la parole médiatique.

D’une part, concernant les titres des articles, ceux-ci sont majoritairement relatifs à la lutte pour les droits des jeunes, aux demandes d’aide et à des témoignages d’intégration. Les images quant à elles, lorsqu’elles sont présentes, se composent majoritairement de jeunes vus de dos, individuellement (23%) ou collectivement (29%). 31 % des articles ne comportent aucune illustration, tandis que 18 % des illustrations ne comportent aucun jeune. Ainsi, tandis que les titres des articles semblent se focaliser sur un propos humanitaire et plutôt positif en ce qui concerne les exemples d’intégration, les illustrations tendent à présenter un profil plutôt inquiétant, de jeunes souvent présentés en groupes, dans des mises en scène menaçantes. A ce titre, la présentation récurrente de jeunes en capuche tend à renforcer l’effet « délinquance de banlieue » de la représentation.

L’analyse détaillée permet cependant de relever des éléments qui questionnent. Ainsi, plusieurs articles de propos fort différents sont illustrés de la même photographie de manifestation. Dans un autre exemple, la même photographie présentant des jeunes discutant sur une place publique est réutilisée dans un second article après un traitement de l’image assombrissant, accentuant ainsi encore un effet inquiétant déjà présent dans la première image, où les personnages avaient été floutés. Notons enfin quelques exemples où l’image utilisée ne présente aucun lien avec le contenu de l’article. 

En construisant des images stéréotypales des jeunes migrants, la presse web participe de l’invisibilisation d’une réalité sociale qui peut être pensée comme impensable : celle d’un pays européen dit « des droits de l’Homme » ostracisant des enfants .

A ce sujet, le récent traitement médiatique[i] de l’expulsion du collectif toulousain de MNA « Autonomie » du bâtiment où il vivait depuis plus d’un an est symptomatique : utilisation du mot « migrant » au lieu du vocabulaire de l’enfance et de la jeunesse, prégnance du mot « squat » alors que le bâtiment était mis à disposition par la mairie, etc. Autant de signes qui tendent à gommer de l’espace médiatique la réalité d’une société qui ne se supporte pas. 


[i] https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/expulsion-de-mineurs-isoles-en-cours-a-toulouse-le-long-de-la-rocade-1661497707

https://www.20minutes.fr/toulouse/3341883-20220826-toulouse-centaine-jeunes-etrangers-expulses-ancienne-maison-retraite

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/toulouse-a-la-rue-les-mineurs-isoles-esperent-une-solution-rapide-pour-etre-reloges_53432535.html
https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/toulouse-un-ancien-ehpad-occupe-par-des-migrants-a-ete-evacue-sous-tension-par-la-police-vendredi_53376691.html
https://www.challenges.fr/societe/une-centaine-de-jeunes-etrangers-expulses-d-un-ancien-ehpad-a-toulouse_825601
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search